Logo Esperluette

Retrouvez l'agence Esperluette & Associés sur Instagram !

#agencelesperluette

Campagne Ete

Soutien à la filière cidricole en Bretagne

Temps de lecture estimé : 3 minutes

la Maison Cidricole de Bretagne lance une vaste campagne de communication

La Maison Cidricole de Bretagne a pour vocation d’organiser, de défendre et de promouvoir la filière cidricole bretonne et valoriser le travail de l’ensemble des cidriers et distillateurs qu’elle représente. Elle est donc fortement mobilisée depuis la mi-mars, les conséquences de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 ayant considérablement impacté la filière.

Logo

Rappelons que cette situation exceptionnelle succède à une année déjà très difficile pour la plupart des producteurs bretons, touchés par un épisode de gel au printemps 2019. En moyenne, les adhérents de la Maison Cidricole de Bretagne ont enregistré une perte de CA de 43 % en mars, de plus de 70 % en avril et de 54 % en mai. Avec la réouverture du réseau CHR, qui représente en moyenne 36 % des ventes de la filière bretonne, l’activité reprend très progressivement.

Cette crise durable au niveau des entreprises de transformation ne sera pas sans conséquence à l’automne prochain pour les exploitations agricoles assurant la production des fruits à cidre nécessaires à la fabrication de l’ensemble des produits cidricoles bretons (cidres, jus de pomme, vinaigres de cidre mais aussi pommeaux et eaux-de-vie de cidre de Bretagne AOC).

Fin avril dernier, la Maison Cidricole de Bretagne appelait tous les acteurs, publics comme privés, à une mobilisation sans précédent pour soutenir une filière emblématique de la région Bretagne.

Au niveau national, un premier pas a été fait par le gouvernement avec l’annonce de la mise en place d’une mesure de distillation de crise à hauteur de 100.000 hl de cidre pour un montant de 5 millions d’euros.

Campagne Ete

Au niveau régional, si elle a été contrainte du fait des mesures sanitaires de renoncer au Concours Régional Annuel qu’elle organise maintenant depuis 5 ans au mois de juin, la Maison cidricole de Bretagne a décidé de réorienter ce budget en faveur d’une ambitieuse campagne de communication visant à soutenir la filière. Ce plan de relance vise à :

Encourager la consommation locale

Faire découvrir la diversité des cidres bretons et oser les associations mets/cidres les plus variées

Inviter tous ceux qui le souhaitent à visiter les cidreries et distilleries bretonnes cet été

Pour ce faire, la Maison Cidricole de Bretagne va communiquer massivement tout l’été en région, notamment par le biais d’une campagne radio et d’un plan média en presse locale off et on line.

A ce titre, le Conseil Régional de Bretagne a promis d’apporter un soutien supplémentaire à la Maison Cidricole de Bretagne, qui, souhaitons-le, sera significatif au regard des sommes allouées par d’autres régions à leurs filières cidricoles. Précisions attendues avec impatience début juillet.

Dernier signal positif reçu, la filière cidricole bretonne est enfin reconnue parmi les filières agricoles qui comptent en Bretagne. Ainsi, le président de la Maison Cidricole de Bretagne a récemment intégré le Comité Agricole Régional de crise qui, sous la houlette de la Préfète de la région Bretagne, Michèle Kirry, réunit depuis le début de la crise sanitaire, les principaux acteurs du monde agricole en Bretagne. Une avancée pour les producteurs bretons, la Bretagne étant, rappelons-le, la première région productrice de cidre en France.

www.maisoncidricoledebretagne.bzh