Visit Guernesey 08 Victor Hugo

Guernesey dans les pas de Victor Hugo

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Le 7 avril, Hauteville House, la maison de Victor Hugo à Guernesey a rouvert ses portes au public après un an de travaux. Pour fêter dignement cette réouverture, Visit Guernesey inaugure un tout nouveau site internet dédié à la vie de Victor Hugo lors de son exil à Guernesey : sa famille, son travail, les lieux qui ont inspiré le grand poète et que l’on peut encore visiter aujourd’hui. https://victorhugo.visitguernsey.com/

Alors pour les prochaines vacances direction Guernesey pour marcher dans les pas de Victor Hugo et découvrir son Guernesey « A Guernesey, il y a ici tant de mer et tant de ciel que c’est à peine si l’on y a besoin d’un peu de terre ».

Visit Guernesey 08 Victor Hugo
La statue de Victor Hugo

Victor Hugo est arrivé à Guernesey le 31 octobre 1855, il ne rentrera en France que le 3 septembre 1870, 15 ans d’exil et de découverte d’une île devenue cher à son cœur. Alors qu’il décore Hauteville House, il achève ou rédige à Guernesey des œuvres majeures : Les Contemplations, La Légende des siècles, Les Misérables, Les Chansons des rues et des bois et Les Travailleurs de la mer, œuvre dédiée à l’île. « Je dédie ce livre au rocher d’hospitalité et de liberté, à ce coin de vieille terre normande où vit le noble petit peuple de la mer, à l’île de Guernesey sévère et douce ». Victor Hugo arpente l’île, pour suivre ses pas, voici quelques lieux incontournables. Sources Guide de Victor Hugo à Guernesey écrit par Gérard Pouchain et publié par The Victor Hugo In Guernsey Society en vente sur www.victorhugoinguernsey.gg

Saint-Peter Port

Dès son arrivée Victor Hugo est séduit par le port de la capitale « Même dans la pluie et le brouillard, l’arrivée à Guernesey est splendide ». Et c’est toujours le cas aujourd’hui. Pour suivre Hugo il faut s’éloigner du centre et du port, gravir les marches car la ville est construite sur les versants d’une falaise, prendre les petits passages typiques entre les maisons.

Le périple se poursuit jusqu’à Mansell Street et l’église de la Trinité. Cette petite rue a gardé son authenticité on y trouve encore des magasins d’antiquités, des brocanteurs. C’est ici que le grand poète acheta de nombreux bibelots que l’on peut encore voir à Hauteville House.

Port St Peter

Candie Garden : La célèbre statue de Victor Hugo, se situe au milieu de ce magnifique jardin. Elle a été sculptée par le sculpteur breton Jean Boucher et dévoilée en juillet 1914. On peut lire sur le socle la dédicace des Travailleurs de la mer.

Victoria Tower : C’est au sommet de la tour, érigée en l’honneur d’une visite en 1848 de la reine Victoria et du Prince Albert, que Victor Hugo a écrit quelques vers de La Fin de Satan. Hugo et sa maîtresse Juliette Drouet ont gravé leurs initiales à l’intérieur de la tour. Elles n’ont jamais été retrouvées…

Cornet Castel : Victor Hugo a aimé marcher sur la jetée pendant son exil à Guernesey. Il a vu la construction du phare et dans le Château on peut voir la ceinture et la bouée de sauvetage qu’il a donné au « maître du port » après le naufrage du Normandy en 1870.

Havelet Bay : Victor Hugo nageait régulièrement à Havelet Bay. Il note le 1er novembre 1857 : « pris mon 125 eme bain à Havelet », il en parle également dans son roman Les Travailleurs de la mer.

Saint-Sampson

Ce lieu occupe une place privilégiée dans Les Travailleurs de la mer. C’est ici que demeurent Gilliatt, Mess Lethierry et Déruchette, de nombreux épisodes se déroulent à Saint-Sampson. En lisant le roman de Victor Hugo on découvre qu’au XIX siècle Guernesey était coupée en 2 par un chenal.

Le Dolmen de Dehus

Guernesey est une île habitée de légendes et cela passionne Victor Hugo qui s’intéresse à ces « sombres énigmes ». Le Dolmen de Dehus se visite encore aujourd’hui, c’est la sépulture néolithique la mieux conservée de l’île avec son tumulus, ses chambres funéraires et son « gardien du tombeau ». Une mystérieuse figure humaine gravée dans le roc.

Dolmen De Dehus Guernesey
Dolmen de Dehus

Fort Grey

Fort Grey est un musée maritime qui évoque les naufrages, liés notamment aux roches qui entourent l’île. Dans ce lieu les célèbres vers « Oh ! Combien de marins, combien de capitaines », prennent tout leur sens. Ce musée explique donc ces naufrages datant d’avant la construction du phare des Hanois. Il s’agit d’une ancienne Tour Martello, peinte en blanc pour servir d’amer aux marins, elle est surnommée la Tasse et la soucoupe par les guernesiais.

Moulin Huet

C’est magnifique baie, qui inspira Pierre Auguste Renoir, était aussi très fréquentée par la famille Hugo. La famille s’y rendait en calèche pour se baigner ou pique-niquer avec toute son argenterie. Il note une anecdote dans ses carnets le 15 août 1860 signalant la perte d’une fourchette en argent, retrouvée peu de temps après. Pour accéder à la baie il suffit de prendre un charmant petit sentier et découvrir lentement cette large baie qui s’ouvre à vous et profiter du spectacle.

Visit Guernesey 05 Moulin Huet 3

Le Gouffre

Ses pas le mènent parfois vers cette partie accidentée de l’île toute poche de Moulin Huet. Les amateurs de randonnées pédestres se régaleront le long de ses sentiers côtiers. Dans le bas des falaises se trouve un petit port, surnommé « le port au quatrième étage » par Victor Hugo. C’est dans l’hôtel du Gouffre que la famille déjeune le 20 juillet 1870 pour fêter le retour de Charles.

Serq

Pour finir ce périple cap vers l’île de Sercq. Hugo y séjourna au printemps 1859 il écrit à son éditeur « L’île est une prairie et j’y travaille comme un bœuf. Je n’y broute pas cependant quoique je me gave de fleurs et de rosée ». Il fut notamment impressionné par La Coupée, ce magnifique paysage lui inspira ces quelques mots « c’est absurde de beauté ». L’île de Sercq est accessible en bateau depuis St Peter Port avec la compagnie Trident, la traversée dure 50 minutes.

Visit Guernesey 04 Sa Coupee Sark

Conférence Victor Hugo à Guernesey du 28 au 30 juin

Après les succès de 2016 et 2018, The Victor Hugo In Guernsey Society invite de nouveau des spécialistes de Victor Hugo de France, des Etats-Unis et du Royaume Uni pour présenter différents aspects de la vie et des œuvres de Victor Hugo, particulièrement pendant son exil à Guernesey.

Le thème de la conférence sera la célébration du 150e anniversaire de la publication de « L’homme qui rit ». Écrite à Guernesey, cette histoire a inspiré de nombreuses adaptations internationales comme la pièce de théâtre de Broadway « Claire de lune », une adaptation musicale « L’homme qui sourit » jouée à Bristol et à Londres ainsi que le personnage « Le Joker » du magazine de bande dessinée Batman. Réservations et programme complet sur www.victorhugoinguernsey.gg