Logo Esperluette

Retrouvez l'agence Esperluette & Associés sur Instagram !

#agencelesperluette

Solenn

Des actions de solidarité pour booster la RSE, l’exemple inspirant de Triballat Noyal avec la journée don de cheveux.

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Le 15 novembre dernier, le siège du Groupe Triballat Noyal s’est transformé en salon de coiffure éphémère. Les collaborateurs volontaires, ont été invités à donner leurs cheveux, lors de cette journée placée sous le signe de la générosité et de la sororité. Depuis 2018 le groupe s’est engagé dans une transformation managériale pour devenir une entreprise vivante, qui agit avec le cœur. Avec cette action Triballat Noyal souhaite sensibiliser le plus grand nombre autour du don de cette ressource naturelle trop souvent considérée, à tort comme un déchet. Mettre en place une journée don de cheveux en entreprise est un dispositif simple qui embarque les collaborateurs, fait vivre la RSE tout en faisant du bien aux Hommes et à la planète. En une seule journée les collaborateurs et leurs partenaires, l’UNEC (le syndicat des coiffeurs professionnels et bénévoles), l’association Soroptimist, Fake Hair Don’t Care et Capillum, ont obtenu des résultats spectaculaires, fidèles à la raison d’être du groupe « Être source de vie pour les Hommes et la planète 

Solenn

Pourquoi donner ses cheveux ?

En France chaque jour 1 million de personnes se fait couper les cheveux et cela représente 4 000 tonnes de déchets. Or nos cheveux coupés, courts ou longs ont bel et bien de la valeur et permettent, s’ils sont recyclés de faire de grandes choses. Triballat Noyal s’est donc associé à de belles initiatives françaises pour recycler les cheveux récoltés : fabrication de perruques naturelles pour les personnes atteintes d’un cancer, recherche médicale, mais aussi dépollution et agriculture verte.

Pourquoi organiser une journée don de cheveux en entreprise ?

On ne le dit pas assez mais nos cheveux, courts ou longs sont précieux, à condition d’être recyclés. Le Groupe Triballat Noyal, a donc constitué en interne le Collectif TOUS de MECHE pour sensibiliser ses collaborateurs au don de cheveux. Une collecte a été engagée depuis le début du mois d’octobre, pour encourager les collaborateurs à ramener leurs cheveux et ceux de leurs coiffeurs, et les résultats sont spectaculaires, en une seule journée le groupe a récolté :

  • 165 kg de cheveux qui seront remis à la start-up Capillum, qui permettront d’économiser 33 000 litres d’eau
  • 185 donneuses de mèches de plus de 10 cm, ce qui représente 6 700 cm de cheveux coupés soit entre 18 et 30 perruques de cheveux naturels
  • 23 donneuses de mèches de plus de 10 cm en interne chez Triballat
  • 12 coiffeurs bénévoles se sont relayés le jour même et 60 ont été partenaires pour des dons

Comment Triballat Noyal passe à l’action

Les cheveux de plus de 10 cm de longs, seront remis à l’association Fake Hair Don’t Care afin de fabriquer des perruques naturelles pour les personnes atteintes d’un cancer et notamment les femmes. La sororité fait résolument partie de l’ADN de Triballat Noyal, qui a toujours eu des femmes à sa direction depuis sa création en 1951. L’antenne rennaise de l’association Soroptimist soutient d’ailleurs cette opération.

Tous les autres cheveux seront remis à la start-up Capillum. Ils pourront ainsi être utilisés :

  • pour la dépollution des eaux et des sols : les cheveux sont particulièrement efficaces pour absorber les hydrocarbures qui polluent les océans.
  • pour l’agriculture verte et le jardinage en fabriquant des tapis de paillage 100 % naturels, fabriqués à partir de cheveux recyclés, afin de limiter l’arrosage et le désherbage.
  • Pour la recherche médicale en extrayant la kératine des cheveux.

Sur la photo de droite à gauche : Solenn Douard Directrice Générale initiatrice de l’évènement, Cécile Legrand collaboratrice et organisatrice, Manon Dalibard collaboratrice volontaire,  toutes les 3 posent avec leurs mèches de cheveux coupées à l’occasion et qui seront utilisées par l’association Fake Hair Don’t Care pour fabriquer des perruques de cheveux naturels.

Nos cheveux sont une ressource naturelle quasi inépuisable utile aux Hommes et à la planète. Cette opération fait donc parfaitement sens avec les valeurs et les engagements du groupe. Bien en phase avec sa politique RSE l’entreprise offre du temps à chacun pour s’investir pleinement et porter haut les couleurs de la solidarité, comme cela est désormais inscrit dans sa raison d’être : Nous voulons que l’entreprise soit plus qu’un acteur qui fabrique et qui vend. Nous voulons une entreprise qui agit utilement avec le cœur, dans laquelle et avec laquelle chacun s’épanouit. Une entreprise qui contribue à un modèle de société que nous serons fiers de laisser en héritage aux générations futures.

Zoom sur Fake Hair Don’t Care

Cette association a été créée en mars 2016 par Ines Mahallawy. Depuis, avec une équipe de bénévoles, elle récupère les collectes de cheveux auprès de coiffeurs partenaires, ou auprès des particuliers. Seule condition les mèches doivent faire au moins 10 cm de long. Une fois les cheveux collectés, ceux-ci sont triés selon leur taille, leur couleur, s’ils sont colorés ou pas et sont ensuite stockés. En parallèle l’association est en contact avec des personnes en quête de perruques. Chaque demande est unique et accompagnée par un bénévole. Car bien souvent, derrière une demande se cache un parcours de soins difficile, un choc psychologique. Tout cela prend du temps et nécessite une rencontre humaine et de l’écoute pour bien identifier les attentes. Une fois que le projet est bien compris les perruquiers partenaires de l’association entrent en scène pour réaliser les perruques naturelles au moindre coût afin d’être accessible à tous. « Le regard des autres peut être très difficile à supporter. Le teint pâle, la perte de poids, la chute des cheveux, etc. sont des signes physiques qui transparaissent dans le regard porté sur la personne malade du cancer, et ne lui permettent pas d’oublier la maladie quelques minutes, ou de garder confiance en elle. Le rapport au corps est bouleversé. C’est pour ces raisons que nous fabriquons des perruques de qualité adaptées aux désirs de chacun, peu importe l’âge et le sexe ».

Pour faire un don c’est par ici https://fakehairdontcare.fr/nous-aider/#DONNERSESCHEVEUX3

Fake

Zoom sur Capillum

Capillum est une jeune start-up fondée par James Taylor et Clément Baldellou. Elle propose une alternative écologique pour valoriser ses déchets et en faire une ressource grâce au recyclage des cheveux. Capillum propose ainsi au secteur de la coiffure de préserver l’environnement, simplement et sans effort supplémentaire que celui de continuer à couper les cheveux. TOUS les cheveux peuvent être recyclés, qu’ils soient blonds, bruns, courts, longs, colorés ou décolorés. Après avoir collecté les cheveux, Capillum les valorise, dans trois domaines d’application différents :

  • L’agriculture et le jardin : Dans le domaine agricole, le cheveu permet de préserver les sols et limiter la consommation d’eau. Véritable alternative aux produits plastiques, il sera l’allié idéal d’une agriculture responsable et biologique.
  • La dépollution des eaux et des sols : Le cheveu est capable d’absorber naturellement jusqu’à 8 fois son poids en hydrocarbures. Cette caractéristique lui permet ainsi de nettoyer les eaux des zones portuaires, des océans, sites et sols pollués.
  • La recherche médicale : Le cheveu est composé à 95 % de kératine. De nombreux travaux en laboratoire ont permis à Capillum de pouvoir extraire cette kératine. Capillum participe ainsi à la recherche médicale dans le but d’améliorer les soins de la peau.

Pour en savoir plus https://www.capillum.fr/

Capillum

Voici le lien vers le reportage diffusé sur CNEWS le 19 novembre https://dai.ly/x85oszs